Le Héros du Quotidien - Le Chef d’entreprise , l’Entrepreneur …

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

la nouvelle de la disparition , dans des conditions douloureuses pour les siens, du patron d’Indiscrète ex Aubade a fait réagir .

J’ai posté ces mots simples, un message , un ressenti , une réaction bien naturelle de révolte, de colère froide sur LinkedIn : “Un immense gâchis tant humain que social. Pensées à ses proches, sa famille, amis. Un traumatisme pour les Chefs d’EntreprisesC’est inadmissible de tolérer pareil drame : merci aux structures de soutien et de support qui permettent d’éviter au mieux ces malheurs…” https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:6434101624750383104/

Cela faisait suite à la lecture de l’article du journal BFM TV , lien ci-après : https://www.bfmtv.com/economie/le-patron-de-la-marque-de-lingerie-indiscrete-se-suicide-dans-son-usine-1504198.html

5 jours plus tard , les médias bien que n’ayant que très peu relayé cette info , il faut constater un bon nombre de réactions des inscrits du réseau pro LinkedIn … d’où ce post de suivi : “Ce post a recueilli plus de 45 000 visites et de nombreux commentaires en 5 j . C’est (pour moi/pour nous collectivement) la marque d’une réelle empathie, une prise importante de considération de l’entrepreneur…de l’entreprise. Modestement nous contribuons à témoigner de notre sympathie aux proches , ce drame ne peut, ne doit pas rester sans suite (je n’ose pas imaginer la détresse de la famille, …) Par ce post , qui est un suivi de notre échange collectif, j’espère assurer les proches, les personnes en détresse de notre sympathie et de notre collectif au service de… Puisse par ces qq mots assurer et rassurer au mieux. Respectueusement. PhLEV”

J’ai noté dans tous les commentaires à la fois, la compréhension des difficultés du travail de chef d’entreprise, l’abnégation de nombres d’entre eux, la difficulté au quotidien, les solutions qui émergent, les dispositifs qui apportent soutien et aussi une colère légitime devant la détresse du patron en difficulté.

Notre culture “occidentale et Française” ne tolère que peu l’échec mais rappelons que l’expérience est d’abord celle de l’échec dépassé ! Ou je gagne ou j’apprends !

Il nous faut changer et faire changer ce regard sur l’entreprise, la mission, les obligations et aussi les étapes de la création fusse celle toujours possible de l’échec, du redépart, du rebond.

… « Actions – Réactions - … » d’entrepreneur

En qualité de Président de la Chambre professionnelle du conseil de Normandie, avec mes consœurs et confrères, nous vivons au quotidien ce métier d’entrepreneur du conseil et en promouvant la profession, en professionnalisant nos professions, en encadrant au mieux nos membres nous opérons surtout un constat : celui de l’échec ou l’abandon de la profession dans un niveau établi à 85% des cabinets qui disparaissent dans les 18 premiers mois si non accompagné

En accompagnant les créateurs, les professionnels y compris aguerris nous apportons soutien, support, professionnalisation mais aussi écoute, partages dans les différentes étapes de nos vies et CELA fonctionne (1000 conseils sont réunis dans nos 13 Chambres toutes membres de la FNCPC qui est la fédération nationale. J’en suis adm et secrétaire)

Aujourd’hui conscient que la pérennité de nos cabinets, mais aussi de la relation à nos clients, du conseil apporté passe par un peu plus d’engagement nous sommes en cours de certification “engagement de services des chambres prof aux membres” avec AFNOR…

Forts de tout cela, nous tous, sommes en action au quotidien pour faciliter et accompagner les mutations organisationnelles, sociales et sociétales des entreprises et organisations. Nous sommes tous acteurs, la réussite se fera ensemble.

Souhaitons continuité des débats, des échanges, … apportons des réponses aux difficultés et surtout ne tolérons pas, n’acceptons pas ces drames “quotidiens”… Je réitère encore, mes/nos condoléances à la famille et à ses proches.

PhLEV

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »