Situation Complexe / Réponse Simple : “Le CONSORTIUM MORAL”

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Situation Complexe / Réponse Simple : “Le CONSORTIUM MORAL”

Nos vies, fussent celles d’entrepreneurs, d’acteurs économiques, …, de citoyens lambda, connaissent des transitions, des périodes de fortes turbulences. Je suis très chanceux d’être du côté de la main qui offre ( à l’heure où je vous écris).

L’un de mes confrères (et qq autres malheureusement d’ailleurs) et ami rencontre l’une de ces étapes compliquées : mener un combat âpre de la vie, contre une maladie qui impacte fortement son activité et sa vie personnelle.
Il ne peut mener / nous ne pouvons pas mener ce combat seul(s)*.

Mon engagement professionnel et personnel est /sera de lui apporter une réponse choc (déjà formulée à l’heure de cette rédaction) : “Si tu fais défaut dans l’une de tes prochaines missions engagées (prochaines semaines, mois, ..)  saches que je suis / *nous sommes là “…

C’est limité au périmètre de mes compétences (re-connues).

En résumé : je m’engage à satisfaire son/ses client(s) * dans la limite évidemment des dites compétences.
C’est simple, facile à formuler et sans détour.

Il est assuré sur le plan purement personnel de mon engagement ; Sur le plan professionnel il m’a semblé que c’était LA réponse de l’instant.

“Une promesse est une dette”, se substituer peut et doit apporter un réconfort moral : c’est tout le symbole de ces qq lignes. Ne demandons pas ce qu’on peut apporter comme réponse mais apportons un début de réponse simple :” je dis ce que je peux faire et je fais ce que je dis …

Ce consortium moral permet aussi de sécuriser son activité (évidemment la facturation, les obligations seront très respectées, … ) Le cadre strict est celui des clients * “communs” qui valident/ valideront cette situation sans occulter la réalité de la situation et à l’entière discrétion du demandeur.

Ces qq lignes, imparfaites certes j’en conviens aisément, trouveront je le souhaite, vos seuls commentaires bienveillants (vous comprendrez que je supprimerai  ce qui pourrait heurter le lecteur , à commencer par le destinataire de l’action) .
Merci de m’avoir lu.

Si vous avez une organisation, un fonctionnement (hors pacte d’actionnaires, GIE , …) qui permettrait de mieux répondre à cette situation , merci de me faire parvenir vos observations par email.
Bien Cdt.

PhLEV

(NDLR : ceci engage ma responsabilité morale)

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »