FlowCasting ou Casting Flou ! La quête du graal … logistique

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Pourquoi ce sujet ? : Certainement parce que suite à divers échanges avec des partenaires et clients il me semble que nous privilégions plus l’outil que l’analyse. Je propose donc de fixer un cadre de réflexion différent. Ce n’est pas un jugement de valeur mais une nécessaire  remise en cause des processus et règles de gestion (dans un but de vérifier l’adéquation entre l’entreprise et les besoins du marché)

Rappelons-nous : A l’ origine cette solution “informatique” ou concept ? visait à s’appuyer sur les données de caisse pour établir des prévisions par magasin (dans la distribution), des données de livraison pour les UP (dans les industries). « Plus on est près du consommateur et moins on risque de se tromper », tel est le principe de base.

Elargissons à :quelles prévisions des ventes FIABLES ” ou “dans un univers incertain – quelles certitudes AVEREES “.

C’est quoi & Pourquoi le FlowCasting ? : c’est un concept de prévision “atomique” (par article/magasin ou  article-point de vente)  et de l’intégration complète de la Supply Chain (processus DRP partagé entre distributeur et ses fournisseurs).

 

Préalable : La qualité des prévisions est liée à la variabilité des ventes - La variabilité et la faible qualité des prévisions sont fortement corrélées - En cas de forte variabilité, la prévision n’est pas meilleure à 12 sem. qu’à 26 ou 52 sem. - Les modèles de prévisions qui donnent le «moins mauvais résultat» sont ceux qui lissent le plus la demande. Les autres modèles sur-réagissent aux à-coups - … La prévision brute doit être affinée pour tenir compte des événements “conjoncturels” (rupture, promotions, concentration…) tout cela fait consensus.

 

Quels enjeux pour les différents acteurs  ? prenons l’exemple d’un distributeur , d’une Surface de vente :

- pour le Distributeur : Précision des stocks dans les linéaires (rappel de base dans la GP tout Calcul des Besoins Nets impose 95% de stock juste); Toute entrée sortie de stocks ou gestion des événements doit être intégrée (en temps réel) .

 - pour l’Industriel : le Plan de réapprovisionnement net d’entrepôt devra être dans le PDP + une politique associée de réduction de la taille des lots sera adoptée (pour mieux servir la demande)

Quelles autres questions ? : qui fait l’arbitrage !

 (Voir mes précédents articles Organisation …/… Prévisions et vision de près)

Le sujet me direz vous est déjà repris et épuisé ! Que nenni ! Considérer que l’outil, fusse t il appuyé par renfort de modèles mathématiques est le graal logistique est un leurre ! Il n’a pas de rempart contre la variabilité de l’offre et/ou la fébrilité des marchés. “Le FC est et ne reste qu’un outil” ?.

Je préférerai à tout cela le retour (par les commerciaux, les magasiniers,…les vendeurs) voir le ressenti de mon client (final ou non … surtout celui qui est mesuré dans mes indicateurs de type OTIF ou t% de service)

La question qui me semble d’actualité serait plutôt à l’outil l’adoption d’une démarche LEAN (philosophie au demeurant) dont l’un des outils illustre parfaitement le concept : « objectif  de tendre vers le zéro défaut tout en réduisant les stocks ». Tout est arbitrage “humain” et non uniquement mathématique : on peut certes modéliser mais sur des données retraitées auxquelles nous portons valeur et critères d’importance.

Je prendrai pour preuve les effets très mitigés en 2009 des premières utilisations de la solution FC (dans tout moteur de recherche Flowcasting + premiers résultats) . A l’époque j’ai assisté à une conférence, brillante au demeurant mais qui m’a laissé comme un arrière gout : introduction de biais afin de parvenir à une exploitation du résultat non comme objectif mais justification de l’outil.

Soyons très clair. La construction des données (de base) et leur exploitation statistique impose de poser clairement l’équation et donc de choisir la fonction statistique adéquate (est ce structurant comme démarche ? Si Oui QUI détermine, …, et en phase d’exploitation : A quelle fréquence devons nous corriger le modèle ? Quels effets ? …).

Mon “scepticisme d’apparence” irait vers ces qq exemples  / demandes de tiers :

-       Je crée une nouvelle branche d’activités = donc pas d’historique !

o    juste des prévisions basées sur des analyses de marché = Outil FC utile ? ;

-       Mon activité est centrée sur la production de produits en fin de vie = Outil FC utile ?

-       Mon activité est celle d’un concepteur / fabriquant dont le domaine est caractérisé par une  très forte innovation =  Outil FC utile ?

-       Mon activité est caractérisée par de fortes rotations de stocks sur qq familles de produits :

o    puis je l’adopter sur cette seule activité,

§  Quelle organisation dois-je mettre en place?

§  Quelle exploitation ?

§ au final = quelle utilité FC?

 

J’agrée l’utilité d’un outil de type FC, pour satisfaire :

-       des activités de type distribution et produits standards ;

-       dans ce cas de figure je reconnais que l’outil (une fois réglé) permet d’affiner les consommations et de déterminer une fonction adaptée pour réduire toute rupture de stocks

o    avec par conséquent une amélioration de la marge d’exploitation:

§   Attention néanmoins si forte variabilité des enregistrements (La variabilité de la demande correspond à la dispersion des ventes autour de la demande moyenne sur un horizon donné) le résultat sera “mitigé”

-       Quel horizon fiable retenir ? (l’arbitrage reste à faire)

 

 

 

En conclusion : Je préfère à l’outil une formation (TPE-PMI) aux méthodes d’organisation (ordonnancement pour les acteurs de production, établissement des PIC-PDP avec méthodes de prévisions au plus près du client, …)

En  quelques mots il convient de relativiser ma position par : “dans le brouillard même la meilleure torche LED ne peut éclairer le chemin !” par contre “une bonne boussole ou un GPS conviendra !”

L’outil n’est et ne reste qu’un support à l’arbitrage du logisticien ou du décideur.

… A votre service © PhLEV2011 http://phlev.new.fr

nota / Flowcasting source google : Supply Chain Optimization is the application of processes and tools to ensure the optimal operation of a manufacturing and distribution supply chain. …

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »